Événements précédents

Expositions  –  Rencontres  –  Goûters
Lectures croisées  –  Salons


Les 8, 9, 10, 11 Novembre 2019
c’est le Salon de l’Autre Livre,
Retrouvez-nous sur le STAND D18

Espace Halle des Blancs Manteaux


 Exposition Agnès Lagache

UNE RENCONTRE ITALIENNE

jusqu’au 2 Novembre 2019

uniquement les jeudi, vendredi et samedi après midi
de 15 heures à 18 heures

  


Bénédicte Heim

a reçu

Christine Virmaux

restauratrice d’art

le samedi 12 octobre 2019 à 15h


caroline et marc-olivier nous recevront chez eux

Samedi 1er juin 2019 à 15 heures

pour écouter les éclats et fracas d’un trio détonnant

bénédicte heim

jacques serena

maïca sanconie

 
 
 

Jacques Serena écrit comme on se tient au bord du vide, en acrobate (ainsi qu’il a titré l’un de ses romans) jeté sans filet dans une langue qu’il invente à mesure. Une langue en équilibre instable, qui claudique et tangue, mais se rattrape toujours, par un miracle prestidigitateur, à un millimètre de la chute. C’est ainsi que naît, sous les traits et lancers rouges d’une autodérision implacable, la poésie propre à cette œuvre inouïe.

Jacques Serena a une vie à l’image de son écriture. Son parcours est chaotique et punk. Rien de convenu ni d’attendu, jamais, dans ce qu’il a fait.

Il est aussi photographe. Avoue une prédilection pour les filles maigres, nerveuses et décavées qu’il photographie dans leur grâce nue et floue. De cette passion est né un ouvrage : « Les fiévreuses » (Éditions Argol).

Auteur d’une douzaine de romans, publiés principalement aux Éditions de Minuit. Écrit aussi pour le théâtre. Créations : Rimmel, Quart d’heure, Velvette, Ça, mises en scène par J. Jouanneau, A-L. Liégeois, J.M. Ribes. Rôles créés par Jeanne Balibar, Ludivine Sagnier, etc…

***

Maïca Sanconie écrit comme on rêve au fil de l’eau, dans un souffle, un murmure mélodieux qui s’attache à traduire l’intraduisible. Elle épouse, dans une langue ondoyante et envoûtante, la psyché complexe et attachante de ses personnages. Du reste, ses écrits sont traversés par les thèmes récurrents de l’eau et de la musique.

L’écriture de Maïca Sanconie est une quête : elle cherche à dire (et le fait avec une grâce rare) le sacré caché dans les replis du quotidien.

Écrivain, traductrice, elle enseigne la traduction à l’Université d’Avignon et publie ses œuvres chez Quidam Éditeur. Également chercheur, elle publie des articles sur la peinture et la traduction.

Chez Quidam Éditeur, elle a publié :
– Amor
– De troublants détours
– Le bord du ciel

***

Bénédicte Heim, « …Vous pouvez ouvrir un livre de Bénédicte Heim n’importe où, au bout de la première ligne lue, vous êtes happé, ferré, enivré ! Vous êtes dans ce

monde que vous croyiez ne pas exister. Son medium c’est son style. Incroyable, baroque et percutant, jamais vu avec une telle force, une telle ampleur, une telle inventivité. Son lieu préféré, c’est la ligne de crête où tout est haut et aigu. Son carburant, l’amour. Mais il n’y a pas assez d’amour… »

Son premier roman Soleil Cou Coupé a été publié en 2000 par les éditions Baleine,

Les suivants : Tu ne mourras pas, 2003 – Adoremus, 2004 – La femme de mon père, 2005 – Trajectoire d’une licorne, 2006 – Le livre d’Ysé, 2007, – L’âge de l’outrance, 2008 – Aly est grand, 2009 – Nues, 2010 – Je suis l’autre moitié de ton péché, 2013 – Corps de cavale, 2014 – Sans cérémonie, 2015 – Et le corps blanc des amoureuses, 2016 ont été publiés par Les Contrebandiers éditeurs.

Enfin On a brûlé les ruches blanches, 2017 et Hautes coutures, 2018 par Et le bruit de ses talons.

Bénédicte Heim est en plus, un professeur de lettres tout à fait atypique, dans un collège difficile de la banlieue parisienne et publie, presque tous les ans, avec ses élèves un recueil des meilleurs écrits réalisés dans ses cours, pendant l’année.

Bénédicte Heim prépare aussi une grande installation d’un travail qu’elle a fait avec Antoine de Kerversau, ici photographe, sur une période de vingt ans. Photos, correspondances, mode, collections et objets étranges. L’exposition Trajectoire d’une intranquille qui commencera en octobre 2019, se déroulera à Paris à la Galerie des Patriarches dans le cinquième arrondissement, sur une durée de neuf mois. L’installation changeant tous les mois.


Les samedi 18 et dimanche 19 mai 2019, de 14H à 21H.

Comme chaque année depuis sa création,

l’Espace L’Autre Livre

participe au Festival « Quartier du Livre »,

organisé sous l’égide de la Mairie du 5eme.

Un « mini-salon » de l’Autre Livre aura donc lieu dans ce cadre
les samedi 18 et dimanche 19 mai, de 14H à 21H.
Sous l’appellation « l’autre Livre prend ses quartiers »
 l’autreLIVRE investit la rue de l’École Polytechnique deux jours durant, 

Enfin, toute la semaine du mercredi 15 au mercredi 22 mai,
L’Autre Livre participera à la « librairie éphémère »,
à la Mairie…
https://quartierdulivre.fr/manifestations-en-mairie/


Maria Gabriela Llansol

Le 6 Avril 2019

Espace l’Autre Livre
13 rue de l’Ecole Polytechnique
75005 PARIS
à 15 heures
Bénédicte Heim propose une rencontre exceptionnelle
avec Carolina LEITE et Matteo BIANCHI, éditeurs, chez Pagine d’Arte, de Maria Gabriela Llansol.
En présence de la traductrice Guida Marques.
 
Maria Gabriela Llansol était un écrivain d’une singularité et d’une verticalité absolues, qui a développé une écriture à nulle autre pareille.
Une écriture tellement à part qu’elle est sans précédent et restera sans postérité.
La lire est une expérience esthétique et mystique.
Une épiphanie.
Venez la découvrir.
 
 
Avec accrochage d’un choix de photos
de l’œuvre réalisée
par Bénédicte Heim et Antoine de Kerversau
depuis 18 ans
 

Vendredi 5 Avril 2019, samedi 6 et dimanche 7

Trajectoire d’une intranquille

Dans le cadre d’un week-end
et le bruit de ses talons 

Espace l’Autre Livre 

13 rue de l’Ecole Polytechnique
75005 PARIS
 
 Programme complémentaire à venir
 

du 14 au 18 Mars 2019

Salon du Livre de Paris

 
Porte de Versailles, 75015 Paris
 
Stand Région Île de France Stand M28
Stand  et le bruit de ses talons
En présence des auteurs
Vanessa Fuks
Bénédicte Heim
Lou Maëlle
Laurent Maillard


9 et 10 Mars 2019

Salon de L’AUTRE LIVRE

Palais de la femme
94 rue de Charonne
75012 Paris
 
Stand et le bruit de ses talons
En présence des auteurs
Bénédicte Heim
Lou Maëlle
Laurent Maillard
Jean Bernard Pouy
etc…

 


Le 23 février 2019

Bénédicte Heim a reçu
recevra
Aysel Ipek

Espace l’Autre Livre
13 rue de l’Ecole Polytechnique
75005 PARIS

 

Nous allons recevoir Aysel Ipek, jeune femme singulière et remarquable à plus d’un titre. Je lui ai écrit l’autre jour que je l’ai connue « bébé », puisqu’elle fut mon élève durant son année de 5ème, et que ça me fait drôle de la voir, à présent, se déployer toute au fil de sa trajectoire de comète. De comète, oui, car la voilà architecte, tout fraîchement diplômée et adoubée. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’était pas gagné d’avance. Ce ne l’est jamais, gagné d’avance, mais beaucoup moins encore quand on est né à Vigneux-sur-Seine, qu’on a dû traverser nombre de turbulences, personnelles et génériques, et renverser nombre d’obstacles, à la croisée de l’intime, du social, du générationnel. Or Aysel est devenue, au fil des ans et des traverses, non seulement une architecte au talent éclatant, mais, à mon sens, une véritable artiste. J’ai eu la chance d’assister à l’éclosion et au déploiement de ce destin exemplaire. C’est pourquoi je voudrais, ce 23 février, rendre hommage à Aysel, à l’enfant sauvage et cachée qu’elle fut, à la jeune femme radieuse qu’elle est devenue. Inutile de souligner la somme de courage, de ténacité, d’opiniâtreté qu’il fallut pour en arriver là. Ou peut-être si, c’est utile. Et tout le cœur, la foi et la ferveur qu’il a fallu cultiver pour que l’œuvre et la femme voient le jour. Je vous invite donc à découvrir Aysel, son parcours, ses réalisations. 

 

 Salon de Saint Mandé
TOME 10
Livre à Part

 
Samedi 26 janvier et Dimanche 27 janvier 2019
Hôtel de Ville
 

Les rencontres littéraires
de l’Université de Poitiers

Mercredi 6 Février 2019 à 15h30
Bénédicte Heim
Sur l’ensemble de son œuvre
Interrogée par Olivier Bikialo

RDV Radio

Jeudi 22 novembre  2018 : Après Guibert
de 15 à 16 heures
sur France Culture.


Avec les écrivains
Mathieu SimonetBénédicte Heim
et Brigitte Ollier, journaliste et auteure du livre « Hervé » (Filigranes éditions)

Et la chronique d’Eric Marty, écrivain et essayiste


 Performance


Lecture

 

Laurent Maillard

vous rencontrera pour vous présenter
son nouveau livre La fille de juin
le samedi 25 août de 9h à 13 h
à Saint-Affrique
à la librairie Maison de la Presse Bastide

Les 23 juin et 24 juin

Salon du livre

au Lycée Henri IV de 11h à 18h

Salon au lycée Henri IV

Lycée Henri IV
12 rue Clovis – Paris 5e


L’exposition « 4.67 – 18.52
ET LETTRES MÉTRIQUES »

Galerie des Patriarches
est prolongée jusqu’au 10 juin 2018.

« 4.67 – 18.52 ET LETTRES MÉTRIQUES » sont quelques mètres au grand jour de 17 ans de créations entre Antoine de Kerversau, photographe, éditeur et Bénédicte Heim, écrivain, modèle, et professeur de Lettres classiques.
Travail artistique gigantesque à base de photographies, textes, lettres, carnets de correspondances, vêtements, mode, et objets insolites. Œuvre fusionnelle, incroyable et unique, toujours et perpétuellement en construction.


Laurent Maillard

vous rencontrera pour vous présenter son nouveau livre
 La fille de juin
le mercredi 6 juin, à partir de 18 heures

à l’Espace l’Autre Livre – 13 rue de l’École Polytechnique
75005 PARIS


Venez nous voir les 26 et 27 mai 2018

au Mini Salon de L’Autre LIVRE

Privatisation de la rue de l’école polytechnique
5e arrondissement

 


Goûters littéraires

le 5 mai 2018 à 15h
à l’
Espace l’Autre Livre
13 rue de l’École Polytechnique – 75005 PARIS